Xavier LEFORT, Préfet de la Guadeloupe en accord, et sur les réquisitions judiciaires de contrôle établies par Caroline CALBO, Procureure de la République de Pointe-à-Pitre et Xavier SICOT, Procureur de la République de Basse-Terre, ont organisé durant trois semaines des opérations place nette XXL du 15 avril 2024 au 6 mai 2024.

Ces opérations « place nette XXL » réalisées au cours des trois dernières semaines, mêlant opérations judiciaires et contrôle des flux, ont mobilisé 1 592 effectifs de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale. Les unités spécialisées du RAID, du GIGN, ainsi que les équipes cynophiles, la brigade nautique, la PAF et la BGTA ont été pleinement mis à contribution.

Ces opérations ont conduit à contrôler plus de 3 600 personnes et à relever au total 360 infractions. De nombreuses amendes forfaitaires délictuelles ont été délivrées, des armes et des stupéfiants découverts.

Par ailleurs, dans les quartiers ciblés par les contrôles, des opérations judiciaires d’envergure ont été programmées sous la direction des 2 procureurs ou de juges d’instruction. Parmi les plus significatives, il convient de souligner :

En zone police nationale :

  • Interpellation d’un individu recherché pour violsInterpellation du coauteur d’un vol à main armée suivi du meurtre à Pointe-à-Pitre
  • Interpellations de 3 individus recherchés pour une série de vols à main armée suivis de tentatives d’homicide volontaire sur les victimes, faits commis à Pointe-à-Pitre et aux Abymes
  • Interpellation à Pointe-à-Pitre de l’auteur d’une tentative de meurtre requalifiée en violences avec arme à feu
  • Interpellation de l’auteur d’une tentative de meurtre aux Abymes
  • Démantèlement d’un point de deal en pied d’immeuble à Pointe-à-PitreInterpellation à Pointe-à-Pitre d’un auteur de violences conjugales avec appui du RAID
  • Interpellation de quatre auteurs de vols à la roulotte aux Abymes et à Pointe-à-Pitre, impliqués dans plusieurs affaires
  • Interpellation de 2 individus pour détention d’arme à feu à Pointe-à-Pitre

En zone gendarmerie nationale :

  • Interpellation de 5 individus recherchés pour une tentative de vol avec arme et violence commis à Baie-Mahault
  • Interpellation de 3 individus dans le cadre d’un trafic d’armesInterpellation d’un individu à Sainte-Anne suite à la découverte de 40 pieds de cannabis.
  • Interpellation d’un individu recherché pour vol avec arme et violence commis à Petit-Bourg.
  • Interpellation de 4 individus pour trafic de stupéfiants commis sur l’ensemble du territoire guadeloupéen entre novembre 2023 et avril 2024.

De nombreux déferrements ont été réalisés à l’issue des gardes à vue, avec mises en examen et placement en détention provisoire ou condamnations à des peines d’emprisonnement en audiences de comparutions immédiates.

Concernant les étrangers en situation irrégulière, 13 ont été interpellés dont 4 ont été placés en centre de rétention administratif.

Enfin, 38 commerces ont été contrôlés, entraînant la fermeture administrative de 15 d’entre eux (commerces illégaux installés dans des habitations vendant alcool et tabac).

En zone police nationale, les opérations place nette XXL se sont déroulées essentiellement dans les quartiers sensibles de Pointe-à-Pitre et des Abymes.

En Zone gendarmerie nationale, les opérations place nette XXL ont permis de cibler des quartiers sensibles de communes où les faits de délinquance sont élevés afin de montrer l’attention portée à l’ensemble du territoire de la Guadeloupe. Elles ont ainsi eu lieu notamment dans les quartiers sensibles de Baie-Malhault, de Sainte-Rose, de Sainte-Anne, de Goyave, de Petit-Bourg, de Capesterre-Belle-Eau, et de Anse-Bertrand. En complément des contrôles de flux ont été réalisés sur les communes de Vieux-Habitants, de Morne-à-l’Eau, du Moule, de Baillif.

Au-delà des opérations place nette XXL, de nouvelles opérations place nette ont été organisés cette semaine et auront lieu dans les semaines à venir.

Le Préfet ainsi que les Procureurs de la République de Basse-Terre et de Pointe-à-Pitre tiennent à remercier l’investissement et la mobilisation des policiers et des gendarmes qui participent à la lutte contre la délinquance, notamment par l’interpellation des suspects, et à la sécurité de tous.