Escrime : Le président Ary Chalus encourage Ysaora Thibus dans la reprise de sa préparation

Le président du conseil régional Ary Chalus se réjouit de la décision rendue par le tribunal disciplinaire de la Fédération internationale d’escrime, innocentant la Guadeloupéenne Ysaora Thibus.
Désormais de retour, l’exécutif régional l’encourage dans sa préparation après ce long combat mené hors des pistes d’escrime.
Au nom de l’ensemble des élus régionaux, le président Ary Chalus souhaite à Ysaora tous ses vœux de réussite pour combattre de nouveau sur les pistes d’escrime, affronter les prochaines échéances qui arrivent ; et ainsi faire vibrer la France mais particulièrement la Guadeloupe qui a toujours cru en elle.
Enfin, Ary Chalus salue également la défense d’Ysaora Thibus menée par l’avocate Guadeloupéenne Joëlle Monlouis.
A travers cette victoire d’Ysaora, c’est une double victoire d’une Guadeloupe talentueuse qui gagne.

Le président Ary Chalus félicite Loïc Tonton

Le président du conseil régional Ary Chalus adresse ses félicitations à Loic Tonton, élu de sa majorité et également maire de La Désirade, pour son élection à la présidence de la Communauté d’agglomération de la Riviera du Levant (CARL).

L’exécutif régional souhaite à Loïc Tonton un plein succès dans l’exercice de ses responsabilités nouvelles et l’assure de son soutien dans les initiatives qui favoriseront l’épanouissement et le bien-être des habitants de la Carl.

Dans un contexte où la confiance aux élus est souvent décriée, l’apaisement, la réconciliation avec un sens profond de l’intérêt général doivent guider l’action des responsables politiques.

Décès de Cédric Cornet réaction du président Ary Chalus

C’est avec une immense stupeur et tristesse que le président du conseil régional Ary Chalus a appris le décès de son conseiller régional Cédric Cornet, président de la commission valorisation et rééquilibrage du territoire, également maire du Gosier et président de la Communauté d’agglomération de la Riviera du Levant (CARL).

Le président de Région Ary Chalus et l’ensemble des élus régionaux saluent la mémoire de leur collègue qui très jeune s’est imprégné de la chose politique qu’il avait chevillé au corps. Combatif, Cédric Cornet était un élu de proximité et de terrain qui s’est toujours battu pour développer son territoire du Gosier, et plus largement de la Carl.

Le personnel régional et l’ensemble des élus, se joignent au président Ary Chalus pour adresser leurs plus sincères condoléances à son épouse, son enfant et sa famille.

Le président de Région Ary Chalus salue la réélection de Christophe Wachter à la tête du CESER

Le président du conseil régional Ary Chalus salue la brillante réélection de Christophe Wachter à la tête du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional (CESER).

Cette réélection confirme le travail déjà débuté par Christophe Wachter et l’ensemble de son équipe depuis 2018, notamment sur l’élaboration de rapports et documents stratégiques, particulièrement sur la relance et le développement économique, ou encore sur la promotion du tourisme durable en outre-mer.

La collectivité régionale continuera à s’appuyer sur les travaux de ce conseil de 49 membres, représentatif de la société civile, et chargé d’éclairer l’exécutif dans sa réflexion et la mise en oeuvre des politiques régionales dans les domaines qui sont les siens.

Le président Ary Chalus et l’ensemble des élus régionaux souhaitent à Christophe Wachter et à son équipe, pleine réussite pour poursuivre le travail.

Les élus guadeloupéens mobilisés dans le cadre du bilan d’étape du CIOM

Ce vendredi 24 novembre, les élus Guadeloupéens (le Président du Conseil régional Ary CHALUS, le Président du Conseil départemental Guy LOSBAR, les parlementaires Dominique THEOPHILE, Solanges NADILLE, Christian BAPTISTE, Elie CALIFER, Max MATHIASIN, Olivier SERVA et le Président de l’Association des Maires Jocelyn SAPOTILLE), ont été reçus par le Ministre délégué aux Outre-mer, Philippe VIGIER, accompagné de collaborateurs issus de plusieurs ministères, pour un bilan d’étape du Comité Interministériel des Outre-mer. (CIOM) Cette séquence intervient dans un contexte où seules 8 des 153 préconisations issues du Congrès des élus de Guadeloupe du 7 juin 2023 ont été retenues parmi les 72 mesures prévues pour tout l’Outre-mer lors du CIOM du 18 juillet 2023.

Contestant la méthode initialement proposée par le Ministre délégué aux Outremer, qui préconisait le choix de 3 thématiques à aborder, les élus ont négocié pied à pied chaque thématique, chaque enjeu, chaque mesure permettant d’obtenir davantage de liberté d’agir dans des domaines estimés prioritaires pour le bien être des Guadeloupéen-nes et pour le développement de notre territoire.

Pour illustration, les élus ont ainsi insisté sur la situation préoccupante de l’archipel en matière de santé publique. Notamment en ce qui concerne le coefficient géographique des hôpitaux de Guadeloupe, qui doit, à l’instar de celui
de l’île de La Réunion, être relevé afin de répondre réellement et équitablement aux besoins de santé des Guadeloupéen-nes. Dans le même ordre d’idées, l’instauration de Missions d’Intérêt Général (MIGAC) doit être sanctuarisée afin d’assurer la prise en charge de pathologies et de situations très spécifiques et particulièrement surreprésentées dans nos territoires, comme le surpoids, la sédentarité, les maladies chroniques et en particulier des incidences anormalement élevées du cancer. Il a été par ailleurs question des modalités de financement du CIMGUA afin de sécuriser et pérenniser un outil au service des Guadeloupéen-nes. La démographie médicale, en ce qu’elle contribue à l’accès
aux soins, constitue également un sujet primordial avec un accent particulier pour les îles du Sud.

Dans le domaine de la fiscalité, les élus font front commun pour la défense de l’octroi de mer, pour la mise en place des Zones de Revitalisation Rurale et plus généralement pour l’autonomie fiscale qui constitue un outil essentiel de
régulation de l’économie locale. C’est aussi dans les mêmes termes que les élus avancent de façon solidaire sur les questions du pouvoir d’achat et du maintien du tissu des PME, qui nécessitent de s’attaquer urgemment aux monopoles et à
leurs marges.

Dans le domaine de la continuité territoriale, les élus ont martelé l’importance des enjeux liés à la continuité vers et à l’intérieur de l’archipel. Il s’agit par exemple de diminuer et de geler le coût des billets d’avion, de tout mettre en oeuvre pour éviter un retour à une situation de duopole en matière de transport aérien transatlantique, et de mettre en place des obligations de service public entre les îles de l’archipel.

Les élus ont également abordé les sujets liés au financement des grandes infrastructures portuaires et aéroportuaires, ainsi que la nécessaire revalorisation du plan Barnier pour assurer la remise aux normes parasismiques des établissements scolaires.

Les élus ont obtenu l’ouverture d’un chantier en lien avec l’association des maires, permettant d’aboutir à ce que les avis délivrés par la CDPNAF se cantonnent à des avis simples, et soient préparés de façon davantage collégiale
et concertée, afin de ne pas brider la maitrise que doivent avoir les maires sur leurs documents d’urbanisme.

Les élus ont enfin affirmé leur forte préoccupation quant aux problématiques de renforcement de la diversification agricole, de changement climatique et de résilience territoriale.

Sur la méthode et sur l’agenda, il s’agira au-delà du comité de suivi fixé deux fois par an, d’organiser des bilatérales thématiques afin d’avancer de façon opérationnelle sur les sujets en cours.

Plus de 7 millions d’euros votés pour les communes de Guadeloupe dont 750 000 euros pour La Désirade

Ce vendredi 17 novembre 2023, la commission permanente de la Région Guadeloupe a été délocalisée à La Désirade.
Une volonté du président de Région Ary Chalus de positionner l’administration régionale au plus près des Guadeloupéens et répondre, sur place, aux besoins de l’île suite au passage de l’ouragan Tammy.
À l’ordre du jour de cette Commission Permanente, la répartition de la réserve des 4% d’octroi de mer prélevée sur la dotation aux communes. Les élus ont ainsi voté une dotation de 650 000 euros pour La Désirade, durement impactée par le passage de l’ouragan Tammy.
En plus de La Désirade, les 31 autres communes de l’archipel ont pu bénéficier de dotations pour un montant total de 7 060 000 euros.

Olympiades

⏱️ 𝗧𝗶𝗰 𝗧𝗮𝗰 𝗧𝗶𝗰 𝗧𝗮𝗰… 𝗱𝗲𝗿𝗻𝗶𝗲𝗿𝘀 𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘀’𝗶𝗻𝘀𝗰𝗿𝗶𝗿𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗢𝗹𝘆𝗺𝗽𝗶𝗮𝗱𝗲𝘀 𝗿é𝗴𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗺é𝘁𝗶𝗲𝗿𝘀‼️ 𝐂𝐡𝐞𝐟𝐬 𝐝’𝐞́𝐭𝐚𝐛𝐥𝐢𝐬𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐬, 𝐞𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐚𝐧𝐭𝐬, 𝐜𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫𝐬 𝐞𝐧 𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧, 𝐜𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫𝐬 𝐩𝐨̂𝐥𝐞 𝐞𝐦𝐩𝐥𝐨𝐢 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐢𝐧𝐯𝐢𝐭𝐨𝐧𝐬 𝐚̀ 𝐞𝐧𝐜𝐨𝐮𝐫𝐚𝐠𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐣𝐞𝐮𝐧𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧, 𝐞𝐧 𝐩𝐨𝐬𝐭𝐞 𝐨𝐮 𝐝𝐞𝐦𝐚𝐧𝐝𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐝’𝐞𝐦𝐩𝐥𝐨𝐢 𝐚̀ 𝐬’𝐢𝐧𝐬𝐜𝐫𝐢𝐫𝐞 𝐞𝐭 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐢𝐜𝐢𝐩𝐞𝐫 𝐚𝐮𝐱 𝐎𝐥𝐲𝐦𝐩𝐢𝐚𝐝𝐞𝐬 𝐫é𝐠𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞𝐬 𝐦é𝐭𝐢𝐞𝐫𝐬 👉 Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 𝟭𝟮 𝗻𝗼𝘃𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲 𝟮𝟬𝟮𝟯 sur le site de la Région Guadeloupe via le lien : https://bit.ly/orm-2024Plus d’infos ⤵️📱0590 89 86 97 / 0690 71 75 69 💻 olympiades.regionales.metiers@gipdaifi.fr

[𝐂𝐎𝐔𝐏 𝐃𝐄 𝐏𝐎𝐔𝐂𝐄 É𝐍𝐄𝐑𝐆𝐈𝐄] 𝐏𝐞𝐭𝐢𝐭-𝐂𝐚𝐧𝐚𝐥, 𝐀𝐧𝐬𝐞-𝐁𝐞𝐫𝐭𝐫𝐚𝐧𝐝, 𝐁𝐨𝐮𝐢𝐥𝐥𝐚𝐧𝐭𝐞, 𝐕𝐢𝐞𝐮𝐱-𝐇𝐚𝐛𝐢𝐭𝐚𝐧𝐭𝐬… 𝐥𝐞 𝐜𝐲𝐛𝐞𝐫𝐛𝐮𝐬 𝐯𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐜𝐡𝐞𝐳 𝐯𝐨𝐮𝐬

𝗕𝗲𝘀𝗼𝗶𝗻 𝗱’𝗮𝗶𝗱𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗯é𝗻é𝗳𝗶𝗰𝗶𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝟮𝟮𝟬 𝗲𝘂𝗿𝗼𝘀 𝗖𝗼𝘂𝗽 𝗱𝗲 𝗣𝗼𝘂𝗰𝗲 𝗘𝗻𝗲𝗿𝗴𝗶𝗲 𝗥é𝗴𝗶𝗼𝗻 𝗚𝘂𝗮𝗱𝗲𝗹𝗼𝘂𝗽𝗲 ❓

Munissez-vous de ⤵

✅ Votre avis d’imposition 2022
✅ Votre Rib
✅ 1 justificatif de domicile

Et rejoignez le cyberbus pour être accompagné dans votre démarche.

🚌 𝗥𝗲𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗹𝗲 𝗽𝗹𝗮𝗻𝗻𝗶𝗻𝗴 𝗱𝘂 𝗰𝘆𝗯𝗲𝗿𝗯𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝘀𝗲𝗺𝗮𝗶𝗻𝗲 𝗱𝘂 𝟲 𝗻𝗼𝘃𝗲𝗺𝗯𝗿

Ary Chalus appelle les Guadeloupéens à la plus grande prudence

A l’approche de l’ouragan Tammy à proximité de l’archipel guadeloupéen, le président du conseil régional Ary Chalus appelle tous les Guadeloupéens à la plus grande prudence et vigilance.

L’exécutif régional demande à la population de suivre scrupuleusement toutes les consignes qui seront annoncées sur les médias par la préfecture, les services municipaux, les pompiers, la sécurité civile ou encore les autorités médicales.

Les services de la Région et de Routes de Guadeloupe sont par ailleurs pleinement mobilisés.

Ary Chalus invite la population à éviter dans la mesure du possible, tout déplacement qui n’est pas nécessaire, à se mettre à l’abri, à assurer la sécurité de ses proches, ainsi qu’à rester chez soi au plus fort du passage du phénomène cyclonique.

Le Président de Région, Ary CHALUS, rencontre le Ministre délégué chargé des Outre-Mer, Philippe VIGIER

Ce vendredi 20 octobre 2023, avant la rencontre avec le Président de la République, le président de Région a été reçu par monsieur Philippe Vigier, Ministre délégué chargé des Outre-Mer.

Plusieurs points, essentiels pour l’archipel ont été discutés :

Dans le cadre du PLF 2024, le président a relayé les inquiétudes liées à un amendement présenté par le rapporteur général qui prévoit des suppressions de mesures d’aides fiscales qui étonnent et menacent des activités :

  • suppression aides fiscales sur les chauffe-eaux solaires,
  • suppression aides fiscales meublés de tourisme (gîtes …),

Il considère qu’il convient de revenir sur ces mesures pour tenir compte de l’impact négatif et immédiat que cela pourrait avoir sur l’emploi et l’activité économique notamment en Guadeloupe où la politique régionale de soutien aux gîtes et de maîtrise de l’énergie nous a permis de très bons résultats économiques et une diminution de la consommation d’électricité.

S’agissant de l’Octroi de mer ; Le ministre a garanti la pleine participation des exécutifs locaux à la définition de la réforme. La Région Guadeloupe a pris le lead pour les propositions et entend agir en concertation avec le ministère de l’économie et des finances (Bercy).
La construction du Campus Santé a fait l’objet d’un long développement.
L’Etat doit s’engager à nos côtés pour boucler le plan de financement et garantir le calendrier (fin des travaux en 2026) : si la collectivité régionale a déjà sécurisé près de la moitié des 72 M€. Il conviendra de trouver les financements complémentaires.
Car au-delà de l’amélioration de l’offre de soins, de la formation de nos jeunes médecins, ce projet est aussi une belle opportunité en termes de commande publique pour les entreprises du bâtiment.
D’autres sujets en lien avec l’amélioration de la vie des Guadeloupéens (parasismique: école, ponts, ouvrages d’art…) ont été abordés.
Des priorités exprimées qui sont compatibles avec le dispositif CIOM, qu’il convient désormais de faire vivre à travers une programmation financière précise.